HÉRODE & HÉRODIADE

(0)
0 233
£9,500
En stock
Encadrée et prête à accrocher

HÉRODE & HÉRODIADE -N°6. Autre œuvre clé des Palimpsestes. Période de réalisation de 1996 à 2005. Technique: tempera et huile à la résine de copal sur panneau monté sur châssis. L’œuvre est encadrée d'une baguette de protection provisoire. Finitions : vernis pour peinture à l'huile et couches à la cire de carnauba. Démarche suite aux Grands Couples : Les repeints s’accumulent, se fondent les uns dans les autres, s’enracinent. Le support absorbe l’excès de figures et de couches. Ainsi, un combat tant retardé va pouvoir se livrer au mur de peinture ; un corps à corps, pour lui arracher des bribes de représentations, des restes fantomatiques qui à mesure ressurgissent du fond, autant de traces et de gemmes colorées, prises dans le feuil pictural. L’aspect phénoménologique de la couleur prend enfin le dessus. Par grattage, ponçage, abrasion et griffure, ces "tableaux" révèlent leur vraie nature de palimpseste – nous voilà à présent plongés devant le temps… Cette oeuvre de maturité préfigure à la fois la disparition attendue de la peinture, sa mémoire et son opiniâtre résistance. C’est une littérale remontée du temps, un saut dans l’origine... Dans cette œuvre-ci, un retour au thème biblique où, lors d'un festin, le roi Hérode demanda à Salomé de danser nue devant lui. Pour y consentir, Salomé exigea, sous l'instigation de sa mère Hérodiade, la décapitation de Saint-Jean Baptiste. Mais, contrairement à la mise en scène souvent reprise dans l'histoire de l'art, qui mettait en scène la danse lascive de Salomé ou la tête de Saint-Jean Baptiste portée par celle-ci sur un plateau, le choix est ici de présenter la figure brutale d'Hérodiade, la véritable instigatrice à droite, faisant face à Hérode vu de profil.     ©Cy Pavel

HEROD & HERODIADES -N°6. Another key work of the Palimpsests. Period of realization from 1996 to 2005. Technique: tempera and oil with copal resin on panel mounted on frame. The work is framed with a temporary protective rod. Finishes: varnish for oil painting and coats of carnauba wax. Approach following the Great Couples: The repaints accumulate, melt into each other, take root. The backing absorbs excess figures and layers. Thus, a long-delayed fight will be able to engage in the painted wall; a hand-to-hand fight, to snatch snippets of representations from it, ghostly remains that gradually resurface from the background, so many traces and colored gems, caught in the pictorial film. The phenomenological aspect of color finally takes over. By scraping, sanding, abrasion and scratching, these "paintings" reveal their true nature as a palimpsest - here we are now plunged before time... This mature work prefigures both the expected disappearance of painting, its memory and its stubborn resistance . It's a literal step back in time, a leap back to the beginning... In this work, a return to the biblical theme where, during a feast, King Herod asked Salome to dance naked in front of him. To consent to this, Salomé demanded, under the instigation of her mother Hérodiade, the beheading of Saint-Jean Baptiste. But, contrary to the staging often taken up in the history of art, which staged the lascivious dance of Salomé or the head of Saint-Jean Baptiste carried by it on a platter, the choice here is to present the brutal figure of Herodias, the real instigator on the right, facing Herod seen in profile.

 

Style Expressif
Sujet Personnes et portraits
Année de création 2008
Dimensions (cm / pouces) 162 x 130 cm / 63,78 " x 51,18"
Signée Oui
Frais de livraison Livraison gratuite
Temps d'expédition Prêt à expédier dans 8-15 jours ouvrables
Localisation 1, LE FIEF LE TABLIER 85310, Pays de la Loire, France

Aucun avis trouvé.